Prix de thèse 2013 du GIS Institut du Genre

Gwenaëlle Mainsant est lauréate du Prix de thèse 2013 du GIS Institut du Genre pour sa thèse L’État et les illégalismes sexuels. Ethnographie et sociohistoire du contrôle policier de la prostitution à Paris (EHESS, novembre 2012).

Le Conseil scientifique du GIS Institut du Genre a récompensé conjointement Fanny Gallot pour sa thèse Les ouvrières, des années 1968 au très contemporain : pratiques et représentations (Lyon 2, décembre 2012). Le Prix sera remis le vendredi 25 octobre 2013 à 16 heures au CNAM par Françoise Héritier.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.